À PROPOS

Équipe de direction

Eric Méchaly 

Directeur du secondaire

Le nouveau secondaire

Durant les trois dernières années, nous avons vécu un moment historique : la naissance du nouveau secondaire à l’École Maïmonide. Sa création fut le début d’une nouvelle ère de notre établissement. Le concept, inspiré des écoles américaines, avait comme vision de réunir nos secondaires dans un campus selon les cycles. Ainsi, les élèves de la 1re et 2e secondaire (cycle 1) se retrouveraient au campus de Parkhaven à Côte-Saint-Luc tandis que les élèves de la 3e, 4e et 5e secondaire (cycle 2) se retrouveraient au campus de Jacob Safra à Ville Saint-Laurent. Après avoir débuté avec une classe pilote en 2019, c’est en septembre 2020 que le nouveau secondaire voit le jour. 

Durant les trois dernières années, nous avons vécu un moment historique : la naissance du nouveau secondaire à l’École Maïmonide. Sa création fut le début d’une nouvelle ère de notre établissement. Le concept, inspiré des écoles américaines, avait comme vision de réunir nos secondaires dans un campus selon les cycles. Ainsi, les élèves de la 1re et 2e secondaire (cycle 1) se retrouveraient au campus de Parkhaven à Côte-Saint-Luc tandis que les élèves de la 3e, 4e et 5e secondaire (cycle 2) se retrouveraient au campus de Jacob Safra à Ville Saint-Laurent. Après avoir débuté avec une classe pilote en 2019, c’est en septembre 2020 que le nouveau secondaire voit le jour. 

Malgré la pandémie et la complexité du projet, l’équipe administrative et son corps professoral n’ont cessé d’y croire et de travailler avec ardeur pour mettre en place tous les éléments nécessaires à sa réussite. Les nouvelles règles sanitaires, les masques, la distanciation et surtout l’alternance des journées pour le 2e cycle n’ont pas pu empêcher la réalisation de ce merveilleux projet.
Je tiens à souligner un membre fondateur de l’École, M. Claude Chriqui, z’’l, décédé récemment de la Covid qui m’avait dit quelques mois auparavant : « Eric, si tu sens que c’est un bon projet pour les enfants, alors fonce. Vas-y ! »
Cette phrase m’avait marqué. À ce moment-là, j’ai senti que rien n’allait nous arrêter et que nous irons de l’avant avec ce projet innovateur peu importe les obstacles auxquels nous devrions faire face durant notre première année. Et voilà qu’un an plus tard, avec des imprévus innombrables, nous vivons un rêve devenu réalité.

Le nouveau secondaire fut un vrai succès. Au niveau académique, nous étions la seule école à mettre en place nos doubles voies intelligentes durant la pandémie.

Le même programme dans tous les groupes, mais avec un rythme et des approches différents pour s’adapter aux besoins et aux capacités de tous nos élèves. Au niveau social, les élèves se sont retrouvés avec un plus grand bassin d’interaction et ce fut l’élément le plus gratifiant pour eux. Le travail colossal de nos enseignants sur le terrain a aussi été une énorme contribution à la réussite de ce projet.

Aujourd’hui, nous entamons notre 3e année du « Nouveau secondaire ». Plusieurs améliorations auront lieu, notamment, la restructuration de nos calendriers des évaluations avec un nombre d’évaluations préétabli dans toutes les matières, la mise en place de la plateforme Microsoft pour que chaque élève puisse bénéficier de la suite Office (Word, Excel, PowerPoint), l’application visioconférence « Teams » et le stockage de données « One Drive ». Nous avons également optimisé nos 4 routes de transport scolaire pour minimiser le temps de trajet pour nos élèves. Tout cela et plus encore est au rendez-vous durant cette nouvelle année scolaire qui s’annonce des plus enrichissantes pour nos enseignants et nos élèves.

En conclusion, nous sommes tous là pour accompagner nos élèves et c’est un réel privilège de faire partie de ce fabuleux projet et de travailler avec une équipe aussi formidable !

MaïmoEnForce

Rabbin Benarroch

Directeur des Études Juives

Je veux tout d’abord profiter de cette occasion pour souhaiter à tous Chana Tova. J’espère et je prie pour que cette année soit celle de santé et de bénédictions. Le début de notre année scolaire fut un grand succès et je suis très enthousiasmé par ce que l’année à venir nous apportera. 

En hébreu, il y a un dicton bien connu : אין דבר העומד בפני הרצון, qui signifie « S’il y a une volonté, il y a un moyen ». Nous avons surmonté des années très difficile. Cela n’a pu être réalisé que grâce au travail acharné, à l’engagement et à la bienveillance du personnel dévoué qui a travaillé main dans la main avec la direction de l’école. Je souhaite à nos élèves beaucoup de succès. Behatzlaha

Je veux tout d’abord profiter de cette occasion pour souhaiter à tous Chana Tova. J’espère et je prie pour que cette année soit celle de santé et de bénédictions. Le début de notre année scolaire fut un grand succès et je suis très enthousiasmé par ce que l’année à venir nous apportera. 

En hébreu, il y a un dicton bien connu : אין דבר העומד בפני הרצון, qui signifie « S’il y a une volonté, il y a un moyen ». Nous avons surmonté des années très difficile. Cela n’a pu être réalisé que grâce au travail acharné, à l’engagement et à la bienveillance du personnel dévoué qui a travaillé main dans la main avec la direction de l’école. Je souhaite à nos élèves beaucoup de succès. Behatzlaha

Catherine Lakine

Directrice pédagogique

Tout d’abord, j’aimerais souligner le dévouement et le professionnalisme du corps professoral de notre établissement scolaire.


L’école c’est avant tout les profs. Ce sont eux qui côtoient les élèves tous les jours, ce sont eux qui leur transmettent le savoir, ce sont eux qui leur ouvrent les yeux sur le monde, ce sont eux qui les éduquent, qui les consolent et les encouragent tout au long de leur parcours scolaire. Ce sont eux qui passent le plus de temps avec votre enfant durant l’année.

Tout d’abord, j’aimerais souligner le dévouement et le professionnalisme du corps professoral de notre établissement scolaire.


L’école c’est avant tout les profs. Ce sont eux qui côtoient les élèves tous les jours, ce sont eux qui leur transmettent le savoir, ce sont eux qui leur ouvrent les yeux sur le monde, ce sont eux qui les éduquent, qui les consolent et les encouragent tout au long de leur parcours scolaire. Ce sont eux qui passent le plus de temps avec votre enfant durant l’année.

Il est faux de croire que les enseignants fonctionnent selon un horaire préétabli : ils travaillent le jour, le soir et même la nuit, dans leur sommeil. Ils cherchent, dans leurs rêves, des solutions pour aider un élève en difficulté, ils inventent des projets farfelus et ils s’inquiètent pour un enfant qui se sent à l’écart pendant les récréations. Être prof c’est une vocation, c’est un mode de vie qui n’est pas accessible à tous.

 

Nos enseignants ne sont pas des employés, ils ne travaillent pas à l’école, ils y vivent, ils sont de la famille, ils se dévouent à la cause de l’éducation, ils se sentent responsables de la réussite et l’épanouissement personnel de leurs élèves. Je me sens privilégiée de travailler avec ces personnes passionnées et généreuses et de savoir nos élèves entre de bonnes mains.

 

Avec une telle équipe, il est possible de passer au travers de grandes tempêtes et de s’en sortir indemnes. Nous avons affronté la pandémie ensemble et nous en sortons gagnants. Nous avons avancé contre vents et marées et nous avons obtenu de très bons résultats quant à la progression académique de nos élèves. Nous n’avons laissé personne derrière.

 

L’École Maïmonide a des programmes pédagogiques enrichis dans toutes les matières. La structure de notre Nouveau secondaire donne la chance à chaque élève de choisir son cheminement scolaire selon ses capacités et ses besoins et nous l’accompagnons dans cette démarche. Dernièrement, l’école a pris un virage numérique. Nous étions les premiers à faire la transition vers l’enseignement virtuel durant la pandémie et ce fut un succès. Nos enseignants se perfectionnent constamment pour répondre aux exigences du jour. Notre curriculum est constamment bonifié par des programmes éducatifs enrichissants.


Il est difficile de mentionner tous les aspects pédagogiques dans un petit mot de bienvenue. Tout au long de l’année, nous vous communiquerons des détails importants concernant la vie pédagogique et sociale de vos enfants.

 

Bonne année à tous, qu’elle soit remplie de réussite et d’accomplissements !

EXPÉRIENCE

Équipe de direction

Eric Méchaly 

Directeur du secondaire

Le nouveau secondaire

Durant les deux dernières années, nous avons vécu un moment historique : la naissance du nouveau secondaire à l’École Maïmonide. Sa création fut le début d’une nouvelle ère de notre établissement. Le concept, inspiré des écoles américaines, avait comme vision de réunir nos secondaires dans un campus selon les cycles.Ainsi, les élèves de la 1re et 2e secondaire (cycle 1) se retrouveraient au campus de Parkhaven à Côte-Saint-Luc tandis que les élèves de la 3e, 4e et 5e secondaire (cycle 2) se retrouveraient au campus de Jacob Safra à Ville Saint-Laurent. Après avoir débuté avec une classe pilote en 2019, c’est en septembre 2020 que le nouveau secondaire voit le jour.

Malgré la pandémie et la complexité du projet, l’équipe administrative et son corps professoral n’ont cessé d’y croire et de travailler avec ardeur pour mettre en place tous les éléments nécessaires à sa réussite. Les nouvelles règles sanitaires, les masques, la distanciation et surtout l’alternance des journées pour le 2e cycle n’ont pas pu empêcher la réalisation de ce merveilleux projet.
Je tiens à souligner un membre fondateur de l’École, M. Claude Chriqui, z’’l, décédé récemment de la Covid qui m’avait dit quelques mois auparavant : « Eric, si tu sens que c’est un bon projet pour les enfants, alors fonce. Vas-y ! »
Cette phrase m’avait marqué. À ce moment-là, j’ai senti que rien n’allait nous arrêter et que nous irons de l’avant avec ce projet innovateur peu importe les obstacles auxquels nous devrions faire face durant notre première année. Et voilà qu’un an plus tard, avec des imprévus innombrables, nous vivons un rêve devenu réalité.

Le nouveau secondaire fut un vrai succès. Au niveau académique, nous étions la seule école à mettre en place nos doubles voies intelligentes durant la pandémie.

Le même programme dans tous les groupes, mais avec un rythme et des approches différents pour s’adapter aux besoins et aux capacités de tous nos élèves. Au niveau social, les élèves se sont retrouvés avec un plus grand bassin d’interaction et ce fut l’élément le plus gratifiant pour eux. Le travail colossal de nos enseignants sur le terrain a aussi été une énorme contribution à la réussite de ce projet.

Aujourd’hui, nous entamons notre 2e année du « Nouveau secondaire ». Plusieurs améliorations auront lieu, notamment, la restructuration de nos calendriers des évaluations avec un nombre d’évaluations préétabli dans toutes les matières, la mise en place de la plateforme Microsoft pour que chaque élève puisse bénéficier de la suite Office (Word, Excel, PowerPoint), l’application visioconférence « Teams » et le stockage de données « One Drive ». Nous avons également optimisé nos 4 routes de transport scolaire pour minimiser le temps de trajet pour nos élèves. Tout cela et plus encore est au rendez-vous durant cette nouvelle année scolaire qui s’annonce des plus enrichissantes pour nos enseignants et nos élèves.

En conclusion, nous sommes tous là pour accompagner nos élèves et c’est un réel privilège de faire partie de ce fabuleux projet et de travailler avec une équipe aussi formidable !

MaïmoEnForce

Rabbin Benarroch

Directeur des Études Juives

Je veux tout d’abord profiter de cette occasion pour souhaiter à tous Chana Tova. J’espère et je prie pour que cette année soit celle de santé et de bénédictions. Le début de notre année scolaire fut un grand succès et je suis très enthousiasmé par ce que l’année à venir nous apportera. 

L’année dernière fut très difficile mais, malgré la situation, notre programme d’Études Juives a prospéré. Grâce à Google Meet, nous avons pu célébrer toutes nos fêtes et offrir nos programmes spéciaux dans les différentes classes. Les enfants ont participé aux évènements marquants en classe et les parents et les familles ont pu y assister en ligne. La Maternelle a réalisé son programme de fête de chabbat. Les classes de Mora Suzanne et Mora Synaya ont chanté des chants de Chabbat et récité le Kiddouch et Hamotzi. Les élèves de la 1re année ont reçu leur premier siddour et ceux de la 2e année leur premier houmach. La 3e année dirigée par Moré David Lasry, Mora Rachel Lancry et Mora Synaya a préparé une magnifique vidéo de la soirée Havdala qui a été partagée avec les parents. B’H nous avons pu célébrer la cérémonie de Bat Mitzva avec les parents et les familles. Les filles ont préparé un divrei Torah spécial et ont chanté une variété de cantiques. 

 

Au secondaire, nos élèves ont de nouveau participé au Hidon Tanah ainsi qu’à Moot Court. Ces programmes ont été réalisés virtuellement. Dans le cadre de la compétition du Hidon junior, l’élève de 6e année Joshua Smadja s’est classé 3e parmi toutes les écoles de Montréal. Dans la compétition Moot Court, l’étudiante de Secondaire 5 Laura Hazan est arrivée en première place à titre de « meilleur plaideur improvisé ». 

 

En hébreu, il y a un dicton bien connu : אין דבר העומד בפני הרצון, qui signifie « S’il y a une volonté, il y a un moyen ». Nous avons surmonté une année très difficile. Cela n’a pu être réalisé que grâce au travail acharné, à l’engagement et à la bienveillance du personnel dévoué qui a travaillé main dans la main avec la direction de l’école. Je souhaite à nos élèves beaucoup de succès. Behatzlaha

Catherine Lakine

Directrice pédagogique

Tout d’abord, j’aimerais souligner le dévouement et le professionnalisme du corps professoral de notre établissement scolaire.


L’école c’est avant tout les profs. Ce sont eux qui côtoient les élèves tous les jours, ce sont eux qui leur transmettent le savoir, ce sont eux qui leur ouvrent les yeux sur le monde, ce sont eux qui les éduquent, qui les consolent et les encouragent tout au long de leur parcours scolaire. Ce sont eux qui passent le plus de temps avec votre enfant durant l’année.

Il est faux de croire que les enseignants fonctionnent selon un horaire préétabli : ils travaillent le jour, le soir et même la nuit, dans leur sommeil. Ils cherchent, dans leurs rêves, des solutions pour aider un élève en difficulté, ils inventent des projets farfelus et ils s’inquiètent pour un enfant qui se sent à l’écart pendant les récréations. Être prof c’est une vocation, c’est un mode de vie qui n’est pas accessible à tous.

 

Nos enseignants ne sont pas des employés, ils ne travaillent pas à l’école, ils y vivent, ils sont de la famille, ils se dévouent à la cause de l’éducation, ils se sentent responsables de la réussite et l’épanouissement personnel de leurs élèves. Je me sens privilégiée de travailler avec ces personnes passionnées et généreuses et de savoir nos élèves entre de bonnes mains.

 

Avec une telle équipe, il est possible de passer au travers de grandes tempêtes et de s’en sortir indemnes. Nous avons affronté la pandémie ensemble et nous en sortons gagnants. Nous avons avancé contre vents et marées et nous avons obtenu de très bons résultats quant à la progression académique de nos élèves. Nous n’avons laissé personne derrière.

 

L’École Maïmonide a des programmes pédagogiques enrichis dans toutes les matières. La structure de notre Nouveau secondaire donne la chance à chaque élève de choisir son cheminement scolaire selon ses capacités et ses besoins et nous l’accompagnons dans cette démarche. Dernièrement, l’école a pris un virage numérique. Nous étions les premiers à faire la transition vers l’enseignement virtuel durant la pandémie et ce fut un succès. Nos enseignants se perfectionnent constamment pour répondre aux exigences du jour. Notre curriculum est constamment bonifié par des programmes éducatifs enrichissants.


Il est difficile de mentionner tous les aspects pédagogiques dans un petit mot de bienvenue. Tout au long de l’année, nous vous communiquerons des détails importants concernant la vie pédagogique et sociale de vos enfants.

 

Bonne année à tous, qu’elle soit remplie de réussite et d’accomplissements !